C'est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès de Christine. Elle s'est battue avec courage, comme elle savait si bien le faire sur les courses, mais elle laisse aujourd'hui un grand vide dans nos coeurs. Son sourire, son étourderie, sa gentillesse, ses moments sportifs partagés nous manquent déjà énormément.

Le bureau de l'UAC.